Au début, quand je me suis inscrite à ma première formation en périnatalité, j'étais convaincue que je devenais doula parce que j'aimais la grossesse et la naissance. J'étais passionnée par le phénomène du devenir mère, et je pensais que c'était la motivation principale. Que ça s'arrêtait là. [ … ]